Retour Accueil

FORMATION DES PROFESSIONNELS

Moniteur auto-école

Détails de la formation

Moniteur auto-école catégorie B (tronc commun) :

 

Enseigner la conduite automobile consiste à former des conducteurs sûrs et responsables. Bien au-delà du simple apprentissage du maniement du véhicule, le moniteur auto-école participe à la formation de citoyens capables de vivre ensemble sur la route en tenant compte des particularités de chacun. Il doit donc faire preuve de connaissances et de compétences très larges qui s’acquièrent grâce à une formation dont la durée minimale est de 630 heures dans un centre de formation agréé.


Depuis 1992, le Centr’Europe de Formation Routière prépare chaque année 20 à 30 candidats au B.E.P.E.C.A.S.E.R (Brevet pour l’Exercice de la Profession d’Enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière).

 

Ce diplôme d’Etat est nécessaire pour exercer le métier et ce sont plus de 500 stagiaires qui nous ont fait confiance pour les préparer à cet examen.
Que vous soyez sans emploi ou désireux de vous réorienter professionnellement, nous sommes là pour vous aider à construire votre projet en partenariat avec votre conseiller Pôle Emploi et/ou  Mission locale. La formation peut dans certains cas faire l’objet d’un financement par le Conseil Régional dans le cadre des Offres de Formation Territorialisées ou peut s’inscrire dans un Congé Individuel Formation (C.I.F). Un entretien individuel avec notre responsable formation vous permettra d’obtenir tous les renseignements en lien avec votre situation.

 

Les conditions générales d’accès à la profession et de délivrance de l’autorisation d’enseigner :


-être âgé d’au moins 20 ansFormation Moniteur auto-ecole
-être en possession du permis de conduire catégorie B (voiture) hors période probatoire
-ne jamais avoir fait l’objet d’une condamnation au titre de l’article R 212-4 du Code de la Route (crimes et délits)
-être reconnu apte à l’exercice de la profession par un médecin agréé en répondant aux normes physiques exigées pour la conduite des véhicules groupe lourd
-être titulaire du diplôme national du Brevet (Brevet des collèges) ou d’un diplôme de niveau V (CAP-BEP) au minimum. Dans le cas où le candidat ne peut attester de l’obtention d’un diplôme scolaire, il devra satisfaire à une épreuve de contrôle de niveau.

Une session d’examen est organisée chaque année. Les dossiers de candidatures sont constitués auprès du centre de formation qui se charge de les transmettre aux services de l’Etat en charge de l’organisation des épreuves.


L’obtention du diplôme du BEPECASER permet par la suite de se voir délivrer une carte professionnelle d’ « autorisation d’enseigner » qui sera renouvelée tous les 5 ans (sous certaines conditions).

 

 

La formation :


Elle se déroule en centre de formation de fin septembre à fin mai à raison de 35 heures par semaine. Une période d’application en entreprise est prévue à mi parcours. Les cours sont assurés par des formateurs titulaires du B.A.F.M (Brevet d’Aptitude à la Formation des Moniteurs).

 

 

Les épreuves du B.E.P.E.C.A.S.E.R :

 

-épreuve de contrôle de niveau (octobre): elle est réservée aux candidats non titulaires du diplôme requis. Elle se présente sous la forme d’un texte comportant des fautes d’orthographe, des impropriétés de termes et des mots manquants. Le candidat doit rétablir le libellé exact du texte.


-épreuves d’admissibilité (novembre) : elles se composent d’une épreuve écrite (synthèse de documents) et d’une épreuve orale (entretien avec un jury sur un texte de culture générale ou en lien avec la sécurité routière). Elles ont pour but de vérifier la maîtrise de l’expression écrite et orale, la capacité à comprendre un sujet et à argumenter.


-épreuves d’admission (mai) : elles se composent d’une épreuve de contrôle de connaissances présentée sous forme de QCM, d’une épreuve de conduite commentée et de deux épreuves de pédagogie (enseignement théorique et pratique). Ces épreuves permettent de vérifier que le candidat a acquis les savoir faire professionnels indispensables.


L’obtention du diplôme du permet alors d’enseigner la conduite automobile au sein d’un établissement d’enseignement de la conduite.


Il est cependant possible d’enseigner la conduite d’autres types de véhicules à condition d’être titulaire des mentions correspondantes.